Blygold, des coating de qualité supérieure

Minimaliser la perte sur les échangeurs de chaleur

Un revêtement idéal pour les échangeurs de chaleur doit prendre en compte 4 éléments nécessaires:

  • 1 Maintien de la performance d’origine: La perte de l’échange de chaleur doit être minimisée. L’essai effectué par BSRIA inclut la mesure de la différence de performance entre une batterie protégée et une autre non traitée. BSRIA déclare que le revêtement Blygold n’a aucun effet négatif sur l’échange de chaleur.


  • 2 Capacités d’anti-encrassement: le plus bas le degré de pollution d’un échangeur de chaleur, le moins de perte d'efficacité énergétique.  Il convient donc de mettre au point un revêtement avec une faible tension de surface dont la composante dispersive est plus de 90% (test effectué par l'université technologique de Delft).


Capacités d'anti-encrassement

  • 3 Résistance: la mesure de protection est déterminée par un essai de pulvérisation d'acide chlorhydrique (5% en solution, pH 3 et 35C°) et un essai au brouillard salin neutre (5% en solution, pH 3 et 35C °). Si, après pulvérisation de 4000 heures en deux tests et aucune décoloration et/ou aucun signe de détérioration du coating est à noter, on parle d'un revêtement exceptionnellement fort (test effectué par le VOM).
  • 4 Degré d’adhésion: un treillis rectangulaire est creusé dans le revêtement. Puis on appuie fortement, contre un sticker adhésif sur la surface gravée. Si la suppression de la bande ne détache pas des particules, on peut conclure que le degré d'adhérence est excellent (test effectué par le VOM).